En vidéo : Les travaux de la vigne au Printemps

A+
A-

Bonjour. C’est la fin du printemps. Bientôt l’été et ses chaleurs. Et ici, dans les vignes beaujolaises les viticulteurs s’activent ! Suivez-moi dans un Instant Beaujolais dédié à la conduite de la vigne.

Avec les beaux jours, la vigne se réveille. Les feuilles sont apparues en avril.

En mai, naissent les inflorescences, ces petites grappes aux micro-boutons floraux et les rameaux, qui ont déjà bien poussés, sont encore fragiles et sensibles au vent.

C’est le moment de les attacher pour qu’ils ne cassent pas : avec de l’osier pour les ceps taillés en gobelet ou sur des fils de fer pour les parcelles palissées. C’est le relevage.

Puis, vient la floraison, suivie de près par la nouaison en juin, quand les fleurs fécondées se muent en grains. Elle annonce le début du rognage qui consiste à couper l’extrémité des rameaux pour rediriger la sève vers les baies qui en ont bien besoin !

A cette période, si la nature a été généreuse, le viticulteur peut décider de pratiquer la vendange en vert. Une partie des grappes sont alors enlevées pour offrir une meilleure maturation aux raisins restants.

Comme les autres tâches que nous avons vues, celle-ci se réalise à la main.

N’oublions pas aussi la tonte de l’herbe pendant toute la saison pour les parcelles enherbées.

L’entretien de la vigne se poursuit ainsi jusqu’aux vendanges, à l’automne, mais ça, c’est une autre histoire…

Partager cet article sur
Sur le même thème